Bit Lit -Les vampires de Chicago : Tome 1

vchicago.png

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Les Vampires de Chicago, Tome 1 : Certains mettent les dents

Auteure : Chloe Neill

Éditeur : Milady

Prix : 3,99€

Parution : 2011

Nombre de pages : 480

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Les Vampires de Chicago est la principale saga de Chloe Neill et la seule adaptée en France de cette auteure. L’univers de Chloe Neill est tourné uniquement sur la romance et le fantastique. Dans ce roman, elle raconte l’histoire de Merit, une jeune universitaire accomplie qui se retrouve transformée en vampire à la suite d’une agression et obligée de laisser derrière elle toute son ancienne vie. On suivra alors Merit dans ses amours vampiriques et ses nombreuses périphéries.

Ma critique  

Il y a quelque temps, je vous parlais d’une super bonne affaire : des Milady à 3,99€ ! J’ai été la première à craquer et je me suis offert le premier tome des Vampires de Chicago.

L’histoire est assez banale : les vampires révèlent leurs existences aux humains et on se retrouve dans la peau d’une nouvelle recrue, bien évidemment, elle sera entourée de supers beaux gosses et de plein de problèmes.  Les vampires sont divisés par maison, avec à la tête de cette maison un « maître», contrairement à beaucoup d’histoires où le maître détient souvent la suprématie sur une ville entière. Je regrette un peu le manque de renseignement sur toutes les maisons de la ville de Chicago (sur ce premier tome, on se focalise majoritairement sur les Navarre, les Cadogan & les Grey), mais on peut espérer de plus amples informations dans les tomes suivants.

Ce livre me fait beaucoup penser aux aventures d’Anita Blake car il est divisé en trois parties : le côté enquête (une des priorités du roman est de résoudre le mystère autour de la transformation de Merit), le côté romance (notre jolie demoiselle se retrouve au cœur d’un trio amoureux) et le côté surnaturel (développé autour de l’univers des métamorphes, des vampires, des nymphes etc…).  Pour ce qui est de l’énigme, elle tient la route et est assez bien recherchée –dieu merci, pas aussi prévisible que comment sauver un vampire amoureux – . La romance est forcément l’un des points forts du roman puisque on le sait désormais, tous les personnages de bit lit sont atrocement sexy et sarcastiques (et je ne vais pas m’en plaindre!). Et pour ce qui est du côté surnaturel, l’univers est maîtrisé et bien encadré par des règles –le Canon– et une hiérarchie –Maître, second et autres titres– .

Merit est la rebelle de bit lit par excellence, elle n’a pas sa langue dans sa poche, est un tantinet chevaleresque et affreusement badass. C’est agréable de suivre ses aventures puisqu’elle garde les pieds sur terre et n’est pas trop naïve.  Ethan, c’est un peu le Christian Grey des Vampires de Chicago, toujours au summum de la classe, hautain et autoritaire mais ultra sexy. Quant à Morgan, –c’est mon chouchou!– il est attentionné, mais puissant et déterminé à atteindre ses objectifs. Une belle brochette de personnages principaux qui donne du piment au livre! Les persos secondaires sont aussi très sympas, particulièrement Catcher.

Pour moi ce livre est parfait pour ceux qui recherchent le schéma classique du bit lit. Il n’est pas impressionnant niveau innovation, mais c’est une histoire qui fonctionne et les personnages sont attachants, perso, je n’en demande pas plus. Je ne vous promets pas un coup de cœur apocalyptique, mais plutôt un agréable moment.

 

like 4
 

Résultat : Super lecture !

 

Littérature jeunesse – Comment sauver un vampire amoureux

comment sauver.png

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Comment sauver un vampire amoureux

Auteure : Beth Fantaskey

Éditeur : Le Masque

Prix : 17,30€

Parution : 2011

Nombre de pages : 360

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Comment sauver un vampire amoureux est la suite du livre de Beth Fantaskey : comment se débarrasser d’un vampire amoureux. Beth Fantaskey est une auteure de littérature jeunesse fantastique principalement connue pour cette saga vampirique ; elle a également écrit Alchimie et plus récemment Buzzkill. Dans ce second tome, on retrouve notre chère Antanasia et notre charismatique Lucius, désormais mariés (on peut d’ailleurs retrouver en ligne un tome 1.5 sur leur mariage plus en détails) non pas aux Etats-Unis mais en Roumanie. S’ensuivent forcément de multiples ennuis pour nos jeunes tourtereaux : un second tome sous le signe de la trahison et des conflits de clans.

Ma critique  

Si vous avez bonne mémoire, vous vous rappelez que j’avais adoré le premier tome : comment se débarrasser d’un vampire amoureux. J’attendais donc énormément de cette suite ! Evidemment, je déconseille à tous ceux qui n’ont pas lu comment se débarrasser d’un vampire amoureux de continuer à me lire puisqu’il va forcément contenir des spoilers.

Lire la suite de « Littérature jeunesse – Comment sauver un vampire amoureux »

Littérature jeunesse – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux

amoureux

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Comment se débarrasser d’un vampire amoureux

Auteure : Beth Fantaskey

Éditeur : Le masque (dispo en poche)

Prix : 17 euros

Parution : 2009

Nombre de pages : 448 pages

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Comment se débarrasser d’un vampire amoureux est le premier roman de Beth Fantaskey, auteure américaine originaire de Pennsylvanie (la chère « cambrousse » de notre personnage principale) et professeure en université. Le roman relate l’histoire de Jessica (nom de naissance Antanasia), adoptée en Roumanie dans sa tendre enfance. Elle est aujourd’hui une américaine lambda hormis ses nouveaux parents surprotecteurs et écolos de l’extrême. Seulement voilà, un jour un certain Lucius Vladescu se disant « prince vampire de Roumanie » lui annonce qu’ils sont fiancés depuis leurs naissances et qu’elle doit le suivre dans leur pays natal pour se marier et respecter le pacte de leurs parents. La jeune fille totalement réfractaire, refuse catégoriquement de le suivre, mais va  pourtant devoir cohabiter avec lui jusqu’à ce que l’un des deux cède.

Ma critique  

J’avais déjà lu ce roman plus jeune, dès sa parution il me semble, et j’avais totalement adoré cette histoire. Malheureusement à la sortie du second tome, deux ans plus tard, il ne me restait que de vague souvenir : un perso masculin super, de la royauté vampirique et un très bon ressenti. En me baladant sur Booknode je suis retombée sur ce bouquin, et je me suis dit qu’il était peut-être temps que je relise ce premier tome!

Après ma relecture, je me suis souvenue que cette histoire n’était pas vraiment originale ou surprenante, mais que pour une fois c’était son point fort numéro 1. Là, vous me trouvez un peu étrange, donc je vais m’expliquer. L’auteure nous donne un schéma assez bateau, un petit nouveau super-sexy, bourré d’intelligence et de charisme mais horriblement arrogant qui commence un jeu de séduction avec l’héroïne qui n’a pas trop confiance en elle, pas forcément appréciée et assez atypique. Ça pourrait avoir tendance à me faire lever les yeux au ciel très vite, mais en réalité, il y a ce côté « fuis-moi je te suis, suis-moi je te suis » qui rend la lecture très addictive. En effet on rentre vite dans l’histoire , en se mettant à la place des personnages, nombre de fois je me suis dit « Oh non! Il a pas fait ça! Antanasia, venge-toi! » et miraculeusement, elle le fait! Et c’est vraiment agréable de pouvoir totalement s’identifier aux événements, l’auteure ne nous donne rien de vraiment innovant dans son récit mais c’est les interactions entre Lucius et Antanasia qui le rend si appréciable.

Lire la suite de « Littérature jeunesse – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux »

Point Manga – Devil’s line Tome 1

devilsline

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Devil’s line

Auteur :  Ryo Hanada

Éditeur : Kana

Prix : 7,45 €

Parution : 2015

(3 tomes parut en France – Manga en cours)

Entrée en matière – ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Devil’s line est un manga de type seinen (Traduction : la cible éditoriale est un homme de 15 à 30 ans) écrit par Ryo Hanada, un mangaka encore inconnu au bataillon. Il nous propose comme premier manga un mélange d’horreur et de romance. En résumé,  l’histoire commence dans un Tokyo où les vampires existent, mais –comme dhab– ils ne peuvent pas révéler leurs identités donc se font passer pour des humains en vivant parmi eux. Une brigade spéciale contrôlée par le gouvernement est chargée de surveiller les vampires de la ville et de les empêcher de boire du sang humain. Le sang humain provoque chez les vampires des accès de folies incontrôlables ce qui rend la moindre gouttelette de sang interdite. Dans ce manga on retrouve le personnage d’Anzai, hybride demi-vampire et agent de la brigade spéciale, et Tsukasa, jeune étudiante habituée à une vie de routine sauvée in extremis par Anzai , qui lient une attirance réciproque et inexplicable. Problème : il est vampire, elle est humaine.

Ma critique 

Pour commencer, je dois dire que je n’ai pas lu le résumé avant d’acheter le manga, j’ai vu une couverture effrayante, pas mal de sang dans les dessins du seinen et je me suis dit : ok je prends. J’aime les mangas d’horreurs : Doubt,  Judge, King’s game etc… et ça faisait pas mal de temps que je n’avais rien lu dans le genre donc je me suis dit pourquoi pas.  Quelle surprise ça a été de comprendre que le manga parlait de vampires, je m’attendais à des zombies, des monstres, des goules à tout sauf des vampires! Mais bon ma foi, ça ne me dérange pas, vampires, je vous aime aussi ♥

Lire la suite de « Point Manga – Devil’s line Tome 1 »