Point Manga -Wolf Girl & Black Prince

wolf.png

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Wolf Girl & Black Prince

Auteure : Hatta Ayuko

Éditeur : Kurokawa

Prix : 6,80 euros

Parution : 2014 (en France)

Shojo en cours (10 tomes pour le moment)

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Wolf Girl & Black Prince est le seul manga réellement connu  d’Hatta Ayuko, ses deux précédentes œuvres Boko no Sekai Kimi no Real et Kiwi wo Chuushin ni Sekai wa Mawaru se trouvent être des one shots et n’ont jamais été adaptés à l’étranger. Wolf Girl & Black Prince, c’est l’histoire d’Erika qui ment à ses amies en s’inventant un super petit ami beau et attentionné pour se faire apprécier. Sauf qu’après un certain temps, les filles à qui elle ment commencent à se douter de la situation. Erika prendra alors une photo d’un charmant inconnu  et déclara sortir avec. Seul hic, il s’agit en faites d’un garçon de son lycée Kyouya Sata. Sata acceptera alors de mentir pour préserver le secret d’Erika, mais à quel prix?

Ma critique  

Honnêtement je ne me serais jamais tournée sur ce manga si on ne me l’avait pas conseillé : une couverture très girly, des jolis dessins mais rien de très original et des persos principaux très clichés (la petite jeune naïve sans aucune expérience amoureuse et le bad boy qu’on surnomme « prince », c’est tellement banal).

Ma première impression était la bonne, ce manga c’est le stéréotype même du shojo fleur bleue. Le dénouement est vraiment prévisible : le petit beau gosse vaniteux et insolent, sous lequel on entrevoit un cœur ? L’héroïne idiote qui nie la réalité « non, je ne peux pas être amoureuse… Ça doit être la situation, le choc » ? Les amies ultra-superficielles et le fan-club du « prince » du lycée? Tout y est!

Lire la suite de « Point Manga -Wolf Girl & Black Prince »

Publicités

Fantasy – Le trône de fer Tome 1 (Livre ou série?)

charlie0.png

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Le trône de fer – Tome 1

Auteur : George R.R. Martin

Éditeur : J’ai lu

Prix : 8,10 €

Parution : 1996

Nombre de pages : 477 pages

Entrée en matière – ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Le trône de fer est le livre phare de George R.R. Martin, auteur mythique dans l’univers de la Fantasy grâce à cette série. Il est tout de même l’auteur de 89 romans et commence à publier des nouvelles  en 1972. L’histoire tourne majoritairement autour de trois familles : Les Stark dont le père est seigneur du Nord et qui sera envoyé dans le Sud pour devenir Main du Roi, Les Lannister/Baratheon famille royale et les Targaryen, les dépossédés du trône. Dans le royaume, que de complots, drames et secrets au rendez-vous.

Ma critique

Je pense que comme beaucoup de monde, j’ai vu la série télévisée avant de lire le livre. Du coup, j’avais beaucoup d’appréhension avant de commencer le roman, j’avais vraiment peur de me retrouver avec quelque chose de complètement différent de la série que j’aimais tant (comme pour The originals par exemple).

Étonnamment, le livre et la série sont pratiquement identiques. Les divergences sont tellement minimes qu’en lisant le trône de fer j’avais presque l’impression de revoir la première saison de Game of thrones. « Super! » me direz-vous, eh bien, je ne sais pas trop. Le but de lire un livre quand on a déjà vu l’oeuvre adaptée à l’écran c’est d’avoir des informations complémentaires, et là justement, on apprend vraiment rien de plus.

Lire la suite de « Fantasy – Le trône de fer Tome 1 (Livre ou série?) »

8 films à voir et revoir! – Séquence émotions

Hello everybody,

Aujourd’hui j’inaugure ma catégorie « Actualités & Lifestyle » avec cet article. Pour vous dire la vérité cette catégorie c’est un peu mon fourre-tout, je voulais quelque chose de vraiment vague pour vous parler de tout et n’importe quoi (elle sera d’ailleurs peut-être renommée plus tard). Je trouvais assez frustrant de se limiter aux livres et ne partager absolument rien d’autre avec vous, bien que ce genre d’article restera exceptionnel puisque mon site reste un blog littéraire, je trouve ça rafraîchissant de changer un peu de centre d’intérêt.

Je vous présente donc 8 films que j’ai totalement adorés, mais surtout qui m’ont incroyablement bouleversé. Cette séquence spéciale émotions, n’est pas synonyme spécifiquement de romance comme il est possible de le supposer, loin de là, mais plutôt de films qui m’ont choqué, ému ou profondément marqué. Certains seront de nouvelles découvertes et d’autres des classiques dont on ne lasse pas.

Imitation Game

imitation game

1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.À la tête d’une équipe improbable de savants, linguistes, champions d’échecs et agents du renseignement, Turing entreprend le plus grand chef d’oeuvre de sa vie.

Derrière ce résumé assez barbant et une bande-annonce qui ne lui rend pas non plus justice se cache un film véritablement merveilleux.  Déjà le thème principal est tout de même intrigant, une certaine machine « Enigma » aurait été inventée par les Allemands durant le troisième Reich permettant le transfert de messages entre troupes nazies en toute discrétion. Cette histoire est inspirée de faits réels et notre cher Mr Turing a réellement existé, un événement marquant de l’histoire longtemps camouflé. Ensuite il faut dire qu’Alan Turing est un personnage d’une grande intelligente mais aussi d’une grande complexité, une sorte de génie incompris et suivre ce grand homme dans sa plus belle oeuvre est tout bonnement magique. Ajoutez à ça un scénario très bien ficelé et très ingénieux, un joli jeu d’acteurs, pleins de rebondissements, de nombreux sujets humains incorporés à l’histoire (l’homosexualité, le regard des autres, le rejet durant la scolarité) et une fin choc : comment ne pas aimer ce film?

Lire la suite de « 8 films à voir et revoir! – Séquence émotions »

BD – Harley Quinn Tome 1

img_une_18356_review-vf-harley-quinn-tome-1

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Harley Quinn Tome 1

Auteur : Collectif

Éditeur : Urban Comics

Prix : 19 euros

Parution : 2016

Nombre de pages : 232

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Harley Quinn est un comics avec un scénario d’Amanda Conner (dessinatrice de Daredevil : sous l’aile du diable et de Star Wars 5) et de Jimmy Palmiotti (Ghost Rider, Deadpool) et des dessins de Chad Hardin. Dans ce tome, l’ex-psychiatre Harley Quinn s’installe à Coney Island suite à un chanceux héritage  : elle se retrouve propriétaire d’un immeuble. Elle fait connaissance avec ses nouveaux locataires et commence un nouveau travail pour entretenir son bien. Très vite Harley se rend compte qu’un contrat est mis sur sa tête et essayera de découvrir qui en est l’auteur à l’aide de  Poison Ivy et ses nouveaux amis.

Ma critique  

A vrai dire je ne suis vraiment pas une connaisseuse de l’univers de Batman, je me promenais juste dans une boutique quand je suis tombée sur cette BD et les dessins m’ont tout de suite charmé. J’ai vite compris à la couverture qu’Harley Quinn devait être la copine de Joker ou du moins une personne assez proche du personnage et aimant beaucoup son côté psychopathe délirant, je me suis dit : ok j’achète.

Lire la suite de « BD – Harley Quinn Tome 1 »

5 livres sur le thème de : la drogue.

Hello everybody,

Aujourd’hui je vous reviens avec une nouvelle catégorie que j’inaugure par ce présent article qui s’intitule « 5 livres sur le thème de : » Je voulais faire des articles à thèmes, je me suis dit que ce serait sympa de partager sur un sujet précis sans pour autant faire un Top Ten Tuesday (pour ceux qui se demandent ce que c’est, je l’ai expliqué ici). Les Top Ten Tuesday m’obligent à parler d’un sujet prédéfini par d’autres et souvent plus personnel (ce que j’aime, les livres que je voudrais voir adapter au cinéma etc…) contrairement à ce que j’aborde dans cette catégorie qui est plus général (drogue, enfance difficile, banlieue…)

J’ai choisi le thème de la drogue car je m’intéresse beaucoup au sujet, je trouve qu’il faut une parfaite maîtrise du contexte et de l’écriture pour correctement faire ressentir l’état mental dans lequel la victime se trouve; car oui on est victime de la drogue. Et puis c’est un très bon moyen de sensibiliser les jeunes, ce genre de bouquin. Faire comprendre qu’un joint, peut être le joint de trop. Que se piquer une fois, peut nous entraîner dans un affreux cercle vicieux. Comment la drogue peut contraindre une personne à négliger tous ses principes ou ses valeurs. Et enfin à voir l’effet boule de neige qu’on oublie souvent derrière la banalisation de la drogue

l'herbe bleue

Le premier livre que je vous présente est : L’herbe bleue. Un livre culte sur le sujet, écrit anonymement (il a été révélé il y a peu que le livre a en réalité été écrit par une psychologue américaine) sous la forme d’un journal intime d’adolescente. Le système de journal intime  est intéressant puisque l’on peut voir que l’irrégularité de son écriture correspond à son état de plus en plus inquiétant.  L’écriture se veut faussement négligée car le livre est censé être écrit par une jeune fille d’à peine 15 ans, ce qui nous offre un très bon point de vue interne sur cette lente descente en enfer qu’est la drogue. Au programme : fugue, rébellion, remise en question , asile et addiction. Petit bémol, je ne me suis pas vraiment attachée au personnage principal ni à sa copine, elles avaient presque tendance à me taper sur le système ce qui a grandement limité ma sensibilisation.  Mon avis : 3,5/5

Lire la suite de « 5 livres sur le thème de : la drogue. »

Les Silences de Thalès – Littérature Jeunesse

les-silences-de-thales-768425

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Les silences de Thalès

Auteure : Hélène Louise

Éditeur : Les éditions de la Chimère

Prix : 11euros (trouvable en Ebook)

Parution : 2016

Nombre de pages : 219

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Les silences de Thalès est un livre écrit par Hélène Louise (son blog ici), une auteure que je ne connaissais absolument pas avant cette lecture. Elle m’a très gentiment proposé un partenariat où elle m’offrait son roman en échange de mon avis sincère et constructif, donc je vous propose d’en savoir plus dans cet article. Pour vous faire un rapide résumé : Thalès vient d’aménager à Bayères-sur-Loire dans la maison de sa tante récemment décédée, avec son père (professeur de mathématiques et papa poule) et sa petite sœur Sidonie (accro aux peluches et surdouée hyperactive). On découvre dans ce roman, le quotidien de cette jeune fille atypique, ses amours, ses angoisses etc…

Ma critique  

Une de mes grandes craintes en lisant le roman d’une auteure peu médiatisée c’est de me retrouver avec un ouvrage moyen et surtout un style bateau. J’avais très peur d’une écriture qui manque de personnalité ou d’un univers qui ne me transporte pas. Je sais que c’est pas bien –ne me lancez pas de cailloux !-, mais j’avais cette idée complètement idiote qu’un bon livre, c’était forcément un livre populaire. Et bien figurez-vous que j’ai été surprise avec « les silences de Thalès » puisque cet ouvrage est bien meilleur que nombre de livres survendus que j’ai pu lire (salut, La Meute du Phénix !).

Tout d’abord je dois dire que je suis tombée amoureuse du style de l’auteure, elle utilise des tournures de phrases simples mais c’est pourtant très joliment écrit. Particulièrement pour les descriptions qui sont vraiment recherchée et pas du tout soporifiques. J’ai beaucoup aimé également les leçons de morale qui terminent certains chapitres qui sont très profondes et bien adaptées à la situation.

Lire la suite de « Les Silences de Thalès – Littérature Jeunesse »

Point Manga – Orange

essau

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Orange

Auteur : Takano Ichigo

Éditeur : Akata

Prix : 7,95€

Parution : 2012

Seinen fini en 5 tomes.

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Orange est un manga de Takano Ichigo, auteur de la série Dreamin’ Sun. Il reste dans le même style, plein de romance et de tranche de vie. Le manga Orange a également été adapté en film, pour les intéressés  le trailer non officiel : ici.  Dans cette histoire, on retrouve le personnage de  Naho qui reçoit une mystérieuse lettre écrite par celle qu’elle est devenue dix ans plus tard. Cette lettre explique à Naho qu’elle ne doit surtout pas refaire les  mêmes erreurs et aider le garçon qu’elle affectionne tant Kakeru.

Ma critique  

J’avais vu il y a un petit bout de temps déjà la vidéo de Bulledop qui avait totalement adoré ce livre, et le synopsis me rendait très curieuse donc je me suis lancée.

A la réception du manga dans ma boîte aux lettres, ce qui m’a choqué c’est la qualité esthétique de l’oeuvre. Les couvertures sont totalement sublimes! Que ce soit dans les paysages, dans les détails des dessins et surtout dans l’expression des visages, c’est du très joli boulot! Je vous rassure, l’intérieur vaut également le détour. En bref, Orange c’est un bijou visuel.

Niveau histoire, ça se lit très bien car le manga est rempli de poésie et de douceur. Malgré l’omniprésence de la science-fiction à cause de ses « lettres du futures » , ça ne devient pas lourd et compliqué. Les lettres ne donnent qu’un fil conducteur à l’histoire et laissent toute la place à cette atmosphère de gentillesse et de bonnes intentions.

Lire la suite de « Point Manga – Orange »

Littérature jeunesse – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux

amoureux

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Comment se débarrasser d’un vampire amoureux

Auteure : Beth Fantaskey

Éditeur : Le masque (dispo en poche)

Prix : 17 euros

Parution : 2009

Nombre de pages : 448 pages

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Comment se débarrasser d’un vampire amoureux est le premier roman de Beth Fantaskey, auteure américaine originaire de Pennsylvanie (la chère « cambrousse » de notre personnage principale) et professeure en université. Le roman relate l’histoire de Jessica (nom de naissance Antanasia), adoptée en Roumanie dans sa tendre enfance. Elle est aujourd’hui une américaine lambda hormis ses nouveaux parents surprotecteurs et écolos de l’extrême. Seulement voilà, un jour un certain Lucius Vladescu se disant « prince vampire de Roumanie » lui annonce qu’ils sont fiancés depuis leurs naissances et qu’elle doit le suivre dans leur pays natal pour se marier et respecter le pacte de leurs parents. La jeune fille totalement réfractaire, refuse catégoriquement de le suivre, mais va  pourtant devoir cohabiter avec lui jusqu’à ce que l’un des deux cède.

Ma critique  

J’avais déjà lu ce roman plus jeune, dès sa parution il me semble, et j’avais totalement adoré cette histoire. Malheureusement à la sortie du second tome, deux ans plus tard, il ne me restait que de vague souvenir : un perso masculin super, de la royauté vampirique et un très bon ressenti. En me baladant sur Booknode je suis retombée sur ce bouquin, et je me suis dit qu’il était peut-être temps que je relise ce premier tome!

Après ma relecture, je me suis souvenue que cette histoire n’était pas vraiment originale ou surprenante, mais que pour une fois c’était son point fort numéro 1. Là, vous me trouvez un peu étrange, donc je vais m’expliquer. L’auteure nous donne un schéma assez bateau, un petit nouveau super-sexy, bourré d’intelligence et de charisme mais horriblement arrogant qui commence un jeu de séduction avec l’héroïne qui n’a pas trop confiance en elle, pas forcément appréciée et assez atypique. Ça pourrait avoir tendance à me faire lever les yeux au ciel très vite, mais en réalité, il y a ce côté « fuis-moi je te suis, suis-moi je te suis » qui rend la lecture très addictive. En effet on rentre vite dans l’histoire , en se mettant à la place des personnages, nombre de fois je me suis dit « Oh non! Il a pas fait ça! Antanasia, venge-toi! » et miraculeusement, elle le fait! Et c’est vraiment agréable de pouvoir totalement s’identifier aux événements, l’auteure ne nous donne rien de vraiment innovant dans son récit mais c’est les interactions entre Lucius et Antanasia qui le rend si appréciable.

Lire la suite de « Littérature jeunesse – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux »

BOOK TAG

Salut tout le monde,

Aujourd’hui je vous reviens avec un TAG, j’ai été taguée par Caroline il y a quelque temps et je me disais que ça serait sympa de faire un truc un peu plus personnel pour changer. Le thème est simple, 14 questions et que des vérités rien que des vérités!

bookt

Que penses-tu des adaptations ciné ?

J’adore voir mes livres chouchous adaptés au cinéma. Je suis toujours monstrueusement critique, et je suis la petite chieuse qui dit « hum hum.. non, c’était pas comme ça dans le livre!C’est faux!», mais en fin de compte quelle magie de voir un livre prendre vie. Il faut dire que de base, je vais beaucoup au cinéma –je collectionne même les tickets de cinés que j’accroche sur mon tableau de liège, je vous montrerai un jour–  alors quand je vois un livre adapté, je fonce plutôt deux fois qu’une!

Quel marque-page utilises-tu ?

c’est un peu le moment honte, mais j’ai promis la vérité à mes lecteurs. Tout et n’importe quoi me sert de marque-page : stylo, bout de papier, ticket de musée, ticket de métro, prospectus… J’ai toujours voulu être le genre de fille avec un joli petit marque-page (comme ici !) mais je n’ai jamais franchi le pas, jamais acheté. Et puis il faut dire que j’ai des livres de cours qui traînent dans tous les sens, donc il me faudrait beaucoup de marque-pages.

Lire la suite de « BOOK TAG »

Bit Lit – La Meute du Phénix

Sans5 titre 5

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : La Meute du Phénix : Tome 1 – Trey Coleman

Auteure : Suzanne Wright

Éditeur : Milady

Prix : 8,20 €

Parution : 2013

Nombre de pages : 573 pages

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

La meute du Phénix est un roman de Suzanne Wright, auteure britannique de romance et de fantasy urbaine.  Cette saga est la première disponible en français de l’auteure et comporte pour l’instant quatre tomes, tous centrés sur un duo de loups-garous différents.  Au niveau résumé du livre, on se retrouve avec le personnage de Taryn, une louve latente (qui ne peut pas se transformer) forcée d’épouser Roscoe, un alpha dominateur et violent pour les bienfaits d’une alliance entre lui et son père. Mais voilà, Trey Coleman lui aussi puissant alpha propose un accord à Taryn : s’unir de façon temporaire à lui. Elle gagne une liberté après quelques mois écoulés, lui une puissante alliance avec son père. Tout benef’, cependant l’attirance entre Taryn et Trey s’accroît de jour en jour…

Ma critique 

Après la pub immense que la maison d’édition Milady a fait à cette série, je me suis dit que je tenais peut-être une nouvelle perle entre mes mains, une sorte d’Anita Blake loup-garou. Après tout, on partait aussi avec une jeune fille avec une force cachée inimaginable mais que tout le monde sous-estime, qui parle comme un charretier et qui ne supporte pas qu’on lui marche sur les pieds.

Première surprise, la narration se présente comme une espèce de ping pong entre ce que Taryn et Trey pensent. C’est assez sympa d’avoir deux points de vue mais personnellement je préfère quand ils sont séparés par des chapitres et non pas un peu aléatoirement d’un paragraphe à l’autre. Les chapitres sont assez longs également, je préfère des chapitres plus courts qui facilitent la lecture. Vous me direz que je chipote un peu et c’est vrai, puisque ce qui m’a vraiment déçu dans cet ouvrage n’est pas là.

Lire la suite de « Bit Lit – La Meute du Phénix »