Point Manga – Orange

essau

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Orange

Auteur : Takano Ichigo

Éditeur : Akata

Prix : 7,95€

Parution : 2012

Seinen fini en 5 tomes.

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Orange est un manga de Takano Ichigo, auteur de la série Dreamin’ Sun. Il reste dans le même style, plein de romance et de tranche de vie. Le manga Orange a également été adapté en film, pour les intéressés  le trailer non officiel : ici.  Dans cette histoire, on retrouve le personnage de  Naho qui reçoit une mystérieuse lettre écrite par celle qu’elle est devenue dix ans plus tard. Cette lettre explique à Naho qu’elle ne doit surtout pas refaire les  mêmes erreurs et aider le garçon qu’elle affectionne tant Kakeru.

Ma critique  

J’avais vu il y a un petit bout de temps déjà la vidéo de Bulledop qui avait totalement adoré ce livre, et le synopsis me rendait très curieuse donc je me suis lancée.

A la réception du manga dans ma boîte aux lettres, ce qui m’a choqué c’est la qualité esthétique de l’oeuvre. Les couvertures sont totalement sublimes! Que ce soit dans les paysages, dans les détails des dessins et surtout dans l’expression des visages, c’est du très joli boulot! Je vous rassure, l’intérieur vaut également le détour. En bref, Orange c’est un bijou visuel.

Niveau histoire, ça se lit très bien car le manga est rempli de poésie et de douceur. Malgré l’omniprésence de la science-fiction à cause de ses « lettres du futures » , ça ne devient pas lourd et compliqué. Les lettres ne donnent qu’un fil conducteur à l’histoire et laissent toute la place à cette atmosphère de gentillesse et de bonnes intentions.

Je pense que si le manga est si agréable c’est en partie grâce à Naho et Kakeru qui sont d’une timidité attendrissante, très exagérée pour leurs âges mais bon, c’est le grand truc des mangas japonais. Suwa c’est le complément mignonnerie, mais si, vous savez ce garçon qui se sacrifie pour la fille qu’il aime, pour son bonheur tout ça. Les autres membres de notre bande de gentils copains sont principalement là pour ajouter une touche d’humour et pour faire interagir nos protagonistes. Cependant il se dégage une sorte de solidarité dans ce groupe, un petit « tous pour un » plutôt plaisant.

Les extraits nous montrant la Naho adulte face à ses regrets sont très bien incorporés et je trouve que ça donne une intensité encore plus belle à l’histoire. Le dénouement est également très bien contrôlé par l’auteur, il laisse le lecteur s’habituer aux personnages sans nous précipiter, tout en nous tenant en haleine avec des moments forts et des retournements de situations.

Maintenant il est temps de parler de ce qui fâcheGérer un monde parallèle, c’est un défi de taille car le manga peut facilement passer dans le grand n’importe quoi. J’attendais donc avec beaucoup d’impatience mais aussi beaucoup d’appréhension le moment où le mangaka allait nous expliquer comment Naho a réussit à envoyer ses lettres dans le passé. Et j’ai été grandement déçue. Le passage fatidique est très expédié, l’explication peu réaliste et surtout on finit notre lecture avec beaucoup de questions. Je suis très mitigée sur cette conclusion qui pour moi n’est pas aboutie, j’aurais préféré que l’auteur rajoute un tome s’il le faut, et développe mieux son idée. Je reste sur ma fin.

Pour conclure je dirais qu’Orange est un très bon manga, à part le dernier tome qui est pour moi décevant, l’oeuvre est étudiée et rafraichissante. Kakeru et Suwa sont très craquants et j’avoue avoir été très attendrie. Je conseille malgré mon petit boudage pour cette fin. C’est une histoire pleine de tendresse qui peut plaire à tout le monde, même aux novices niveau mangas.  

L’image de mon article vient d’un trailer en japonais, que j’ai trouvé très émouvant d’ailleurs.

Sans titre 10

J’ai bien aimé

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s