Littérature jeunesse – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux

amoureux

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Comment se débarrasser d’un vampire amoureux

Auteure : Beth Fantaskey

Éditeur : Le masque (dispo en poche)

Prix : 17 euros

Parution : 2009

Nombre de pages : 448 pages

Entrée en matière –  Ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Comment se débarrasser d’un vampire amoureux est le premier roman de Beth Fantaskey, auteure américaine originaire de Pennsylvanie (la chère « cambrousse » de notre personnage principale) et professeure en université. Le roman relate l’histoire de Jessica (nom de naissance Antanasia), adoptée en Roumanie dans sa tendre enfance. Elle est aujourd’hui une américaine lambda hormis ses nouveaux parents surprotecteurs et écolos de l’extrême. Seulement voilà, un jour un certain Lucius Vladescu se disant « prince vampire de Roumanie » lui annonce qu’ils sont fiancés depuis leurs naissances et qu’elle doit le suivre dans leur pays natal pour se marier et respecter le pacte de leurs parents. La jeune fille totalement réfractaire, refuse catégoriquement de le suivre, mais va  pourtant devoir cohabiter avec lui jusqu’à ce que l’un des deux cède.

Ma critique  

J’avais déjà lu ce roman plus jeune, dès sa parution il me semble, et j’avais totalement adoré cette histoire. Malheureusement à la sortie du second tome, deux ans plus tard, il ne me restait que de vague souvenir : un perso masculin super, de la royauté vampirique et un très bon ressenti. En me baladant sur Booknode je suis retombée sur ce bouquin, et je me suis dit qu’il était peut-être temps que je relise ce premier tome!

Après ma relecture, je me suis souvenue que cette histoire n’était pas vraiment originale ou surprenante, mais que pour une fois c’était son point fort numéro 1. Là, vous me trouvez un peu étrange, donc je vais m’expliquer. L’auteure nous donne un schéma assez bateau, un petit nouveau super-sexy, bourré d’intelligence et de charisme mais horriblement arrogant qui commence un jeu de séduction avec l’héroïne qui n’a pas trop confiance en elle, pas forcément appréciée et assez atypique. Ça pourrait avoir tendance à me faire lever les yeux au ciel très vite, mais en réalité, il y a ce côté « fuis-moi je te suis, suis-moi je te suis » qui rend la lecture très addictive. En effet on rentre vite dans l’histoire , en se mettant à la place des personnages, nombre de fois je me suis dit « Oh non! Il a pas fait ça! Antanasia, venge-toi! » et miraculeusement, elle le fait! Et c’est vraiment agréable de pouvoir totalement s’identifier aux événements, l’auteure ne nous donne rien de vraiment innovant dans son récit mais c’est les interactions entre Lucius et Antanasia qui le rend si appréciable.

Pour tous ceux –comme moi– qui ont eu un vrai coup de cœur pour Obsidienne de Jennifer L. Armentrout cette année, je pense que Comment se débarrasser d’un vampire amoureux vous plaira. J’ai trouvé le déroulement de l’histoire très semblable et Lucius me fait vaguement penser à un Daemon façon vampire. Comme pour Obsidienne, notre roman se base essentiellement sur les personnages, et malgré quelques persos secondaires pas trop mauvais on comprend très vite que la complicité Antanasia/Lucius est le cœur du bouquin. Leur relation est vraiment touchante pour la simple et bonne raison que Lucius est le garçon idéal, ne nous voilons pas la face. Qui cracherait sur un jeune homme avec autant de présence, et qui plus est terriblement craquant? Antanasia quant à elle se trouve banale, même un peu trop grosse et camoufle son corps par des vêtements peu attrayants et plutôt amples, mais Lucius arrivera à lui redonner un peu confiance en elle (ce qu’on attend de tout bon petit ami!). 

L’humour ressort beaucoup également, en même temps la situation s’y prête: un prince roumain dans les baskets d’un lycéen américain, c’est déjà une promesse de franche rigolade. Entre son aversion pour les lentilles, sa cape en velours et son vocabulaire parfois tiré  d’un roman du XVIIIe siècle, on peut dire que l’adaptation à la vie américaine ne serait pas des plus faciles pour notre séduisant vampire. Rajouté à ça le fait que Lucius semble avoir une passion innée pour les sarcasmes et Antanasia, elle, adore rendre son « correspondant roumain » complètement dingue.

Niveau écriture, c’est assez fluide, l’écriture n’est pas mauvaise sans me subjuguer. J’aime beaucoup que les chapitres soient court, j’ai horreur des chapitres qui s’étendent sur 50 pages. Le narrateur est Antanasia sur la globalité du roman, mais on retrouve parfois le point de vue de Lucius par le biais de lettres envoyées à son oncle Vasile, je trouve ce moyen de changer de narrateur assez astucieux.

Pour conclure, je pense que c’est flagrant mais c’était une très belle lecture. Un livre sans complexité mais qui réserve quand même un bon moment de détente et de rigolade, un peu comme un épisode de Gossip girl ou une lecture d’un shojo bien fleur bleue.

Monsieur, je vous décommande cette lecture qui est clairement orientée pour nous, les filles! Pour mes compatriotes féminines, par contre je vous le conseille clairement.

 

really like

Coup de cœur!

 

Publicités

8 commentaires sur « Littérature jeunesse – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux »

  1. Coucou !
    Super article, bien développé et qui permet de faire tout le tour du livre sans aucun spoiler. J’ai lu ce livre il a un bon moment déjà mais j’en garde comme toi un très bon souvenir. C’est aussi la relation privilégiée de Antanasia/Lucius qui m’avait conquise alors que l’histoire était on ne peut plus basique.
    Mais j’hésite encore à lire le 2… car je vois mal l’avancement que nous permetterai ce tome. Je vais peut être attendre ton avis sur le tome 2 (si un jour tu le lit) avant de me lancer 🙂
    Bref, bonne continuation et à bientôt

    J'aime

      1. Je partage l’avis de Sima, j’aime beaucoup ton article ! Il est bien représentatif du livre et des impressions que l’on peut ressentir ! Simple et direct !^.^ (Je parle notamment du fait que Lucius est vraiment l’homme idéal ha ha ha !) Après, personnellement, je n’ai pas autant apprécié le Tome 1 (que le Tome 2). Le fait que Lucius change (et pas que sa tenue vestimentaire), je sais pas trop comment l’expliquer mais j’avait un peu l’impression que le livre voulait un peu passer le message que la culture américaine était l’évolution de la civilisation et tout le tralala comparé à celle roumaine qui paressait assez désuète et « moyenâgeuse » avec ses coutumes. Moi au contraire, j’aimais beaucoup quand il portait sa cape et tout, c’était lui ! Tandis que dès qu’il s’est présenté en jean et chemise, ça faisait comme si il rentrait dans un moule…c’est un peu l’arrière goût qui me reste. Le tome 2 est beaucoup mieux dans la mesure où ils sont en Roumanie et que c’est un cadre environnementale et sociale complètement différent >_< J'espère qu'il te plairas autant qu'il m'a plus ! Sur ce, je te souhaite bon courage pour tes partiel et à la prochaine !

        Ps: En tant que booknoder, je voulais passer faire coucou parce que moi aussi j'aimerai ouvrir un blog pour poster des fanfictions (mais je galère à un peu tout surtout à trouver un nom original TT.TT) et je me suis rappelée du tien que j'avais trouvé beau, c'est toujours le cas d'ailleurs ;D) et puis je me suis retrouvée là ! Ha ! ha ! Ha !

        J'aime

      2. Hello,
        Alors tout d’abord n’hésite pas à m’envoyer ton blog sur Booknode, ou bien si tu as besoin d’aide ou de suggestions, je suis là!
        Ensuite, je suis d’accord sur le principe. C’est assez discriminant pour la Roumanie comparé aux Américains qui font très « hype » cependant, il est aussi écrit qu’il dégage une certaine prestance dans son habituelle cape. Et puis c’est un livre très caricatural, le prince roumain super hautain qui se moque de la bassesse de la « paysanne », c’est un peu le Parisien qui prend de haut le campagnard, et le campagnard qui critique les manières exécrables des parisiens . Je pense qu’il faut prendre ça avec humour avant tout, que l’auteur joue justement sur la différence et le cliché (mon humble avis, je peux me tromper). J’ai commandé le deuxième tome, je l’aurais surement milieu de semaine prochaine donc je n’hésiterai pas à vous en reparler!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s