Lecture Jeunesse – Roi de Pique

rdp

Quelques Infos sur l’oeuvre :

Titre : Roi de Pique

Auteur : Kat Spears

Éditeur : Nathan

Prix : 16,90 €

Parution : 2015

Nombre de pages : 336 pages

Entrée en matière – ça parle de quoi? Ça  vient de qui?

Roi de pique, du titre original « Sway » est un roman de Kat Spears. A ma connaissance –et d’après mes petites recherches google-, Roi de Pique est le premier roman adapté en français de l’auteure. Elle se définit comme écrivaine de Young Adult, et à vrai dire, Kat Spears est une auteure plutôt méconnue donc je n’aurai pas grand-chose à dire dessus. Pour ce qui est du synopsis, c’est l’histoire de Jesse, un garçon spécialiste de la débrouille qui se fait apprécier au lycée car il est capable de te trouver un peu tout et n’importe quoi, ou te résoudre n’importe quel problème. Avec lui, les sentiments sont un aveu de faiblesse. Le seul mot que connaisse Jesse : business. Jusqu’au jour où il rencontre Bridget : Est-elle la fille qui va tout faire changer dans le petit monde de notre Bad Boy?

Ma critique

Le premier truc qui m’a poussé à acheter le livre : c’est la couverture (Je sais, je sais, pas bien!). J’ai lu quelques critiques reprochant l’aspect « hautain » de Jesse sur la couverture, mais moi au contraire j’ai adoré. Je trouve que le mannequin dégage vraiment quelque chose dans sa posture et dans son regard : un mélange de provocation et de tristesse. Les petites touches avec un esprit jeux de cartes : K de pique & K de coeur, c’est super bien trouvé. La décision de ne pas conserver la couverture originale est judicieuse d’après moi.

Ensuite, le résumé me plaisait bien, les garçons rebelles c’est ma came, rajoutez à ça un esprit d’escroc manipulateur et jackpot! Juste après la lecture du synopsis on pouvait cependant être fixé : c’est le personnage de Jesse qui fera tout le bouquin. On va adorer ou détester le roman en fonction de lui, les péripéties et romances en tous genres passeront au second plan.

Et là, c’est le drame… Durant les 100 premières pages j’ai trouvé Jesse exécrable. Super imbu de lui-même, égoïste à souhait et surtout le petit Jesse nous sort des phrases pseudo-psychologiques d’un surfait… Dans le genre « Rien n’est bon ou mauvais en soi », en gros le stéréotype du gars  qui récite du Victor Hugo pour se donner un style et qui se croit mieux qu’il ne l’est. Ce qui m’a fait changer d’avis sur le personnage de Jesse, comble du paradoxe c’est son comportement avec les personnages secondaires. On lui découvre un cœur, au fond et il n’est pas aussi insensible qu’il ne veut le faire entendre, quoi que ses paroles racontent « Je ne m’attache jamais à personne », ses gestes hurlent le contraire. On voit un certain intérêt pour ses amis proches, et même une certaine sympathie pour son « ex ».

En parlant des personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé Pete. Bon, il est un peu enfantin encore et réagit parfois avec l’imbécillité des adolescents mais son idolâtrie pour Jesse le rend adorable. En plus, l’amitié de Jesse et Pete me touche beaucoup, ce côté « Avoue, je suis ton meilleur ami. » donne du charme au roman et du baume au cœur. Le petit vieux de la maison de retraite, c’est un vrai phénomène! Il n’a pas sa langue dans sa poche, tout aussi espiègle que Jesse mais avec un peu plus de sagesse, c’est un peu le papy grognon mais cool. Pour Bridget, la princesse Disney, c’est un surnom qui lui va très bien : elle est belle, charitable, intelligente… mais bien trop parfaite à mon gout. Je n’ai pas accroché à ce personnage.

Niveau histoire, on a un schéma assez basique. Sans grande surprise, assez prévisible mais fluide. C’est une histoire distrayante qui se lit vite, les chapitres sont courts et aérés, ça aide beaucoup. Quelques moments tirés par les cheveux : l’étendue du commerce de Jesse est assez improbable, sa capacité à tout résoudre même en dehors du lycée etc… Mais dans l’ensemble je ne regrette pas ma lecture.

En conclusion, je dirais que ce n’est pas une mauvaise lecture mais j’avais trop d’attentes vis-à-vis du livre. Le combo couverture/résumé m’avait mis sur un petit nuage et m’avait fait beaucoup trop espérer. Quelques bonnes surprises sur les personnages de Pete et du « grand-père ». Jesse bien que loin de mes attentes est un bon personnage également.

 Je conseille particulièrement aux 12-16 ans, je pense qu’ils vont adorer car c’est un contexte simple, efficace chez la jeunesse et surtout un personnage principal créé pour ce genre de public. Pour les 17-21 ans, c’est une lecture qui pourrait plaire, distrayante mais il ne faut pas avoir d’attentes trop poussées.

 

Sans titre 10
 

Résultat : J’ai bien aimé!

 

Publicités

6 commentaires sur « Lecture Jeunesse – Roi de Pique »

  1. Contrairement a toi, bien que je n’ai jamais lu ce livre, son résumé et sa couverture ne m’a pas du tout emballé.
    Je trouve que ta critique très fluide et constructive, donc c’est super hein. ^^
    Malgré tout, en plus de celle-ci qui selon moi ne défend pas complètement ce livre, je reste sur mon avis sur celui-ci : pas du tout intéressant. Le résumé ne donne pas du tout bonne figure a l’histoire, on a l’impression qu’elle est d’une banalité sans nom.
    Donc finalement, il y a très peu de chance que je l’achète. ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s